Méthode agile : l’approche idéale pour une gestion de projet plus sereine !

29 novembre 2017 / In-sphere /

Les approches traditionnelles de gestion de projet sont un peu comme les "Kinder-Surprises". On achète sans trop savoir ce que l’on aura à l'intérieur...

Et lorsqu’il s’agit de notre projet et de notre argent, c’est tout de suite moins drôle. Une alternative à ça ? L’approche ou méthode agile, sur laquelle repose notre agence. Elle ne date pas d’hier, mais elle connaît un intérêt croissant depuis quelques années.

Cette nouvelle approche ne vous dit rien ? Vous en avez entendu parler sans trop vraiment savoir ce qu’il y avait derrière ? L’article de la semaine est pour vous !

Dans l’article de la semaine, nous allons comprendre :

  • Pourquoi la gestion de projet traditionnelle ne fonctionne plus
  • Comment une approche/méthode agile peut vous permettre d’être plus efficace
  • Ce qu’est le manifeste agile : boussole de votre projet

La gestion de projet Web traditionnelle ne fonctionne plus !

L’approche traditionnelle en gestion de projet n’est plus d’actualité. Nous sommes tombés sur une enquête du “Standish Group” en 2013. Celle-ci indique un taux de réussite des projets informatiques (sans problèmes ou retard de livraison) de 39%. Ce taux est en augmentation, mais le problème reste encore là : 61% des projets sont incomplets ou simplement des échecs !

Parmi ces motifs d’échecs, les deux vainqueurs sont :

  1. Le manque d’implication des utilisateurs finaux
  2. Changement de spécifications en cours de projet.

C’est là tout le problème d’adopter une approche traditionnelle pour la mise en place d’un projet. De quoi parle-t-on lorsque l’on parle d’approche traditionnelle, concrètement ?

Connaissez-vous l’effet tunnel ? A l’entrée du tunnel, nous avons un client qui exprime de manière détaillée son besoin. On a alors un cahier des charges de la taille d’une encyclopédie. Il fait ensuite office de référence pour le prestataire ou l’équipe de développement. En d’autres termes : pas de changement possible.

Le prochain rendez-vous ? A la livraison du projet, quelques semaines ou quelques mois après. Bonjour la relation client...

Le cadre est strict et figé : les coûts, les délais et le périmètre sont définis en amont sans retour possible.

Le résultat ? Une collection d’avenants à n’en plus finir et une collaboration qui ne se passe pas toujours bien. Les discussions et autres litiges n’en finissent pas et le projet n’a pas bougé d’un iota.

N’oublions pas une chose : quel que soit le projet, pensons à l’utilisateur final.

La méthode traditionnelle est bien trop rigide dans son exécution au quotidien. Elle rassure le commanditaire en début de mission, mais les problèmes peuvent s’accumuler très vite.

Une approche agile pour mieux gérer vos projets !

Cette approche est centrée sur la satisfaction des besoins du client.

Que propose l’approche agile ?

Pour ceux qui n’ont pas lu “The Lean Startup”, écrit par Eric Ries, le concept est simple. L’objectif est de développer un produit - ou un service, répondant au besoin primaire du client. Le résultat est sans cesse revu avec celui-ci. Puis vient ce que l'on appelle une "phase d’itération", qui vise à améliorer le produit en incluant des retours clients fréquents.

Ce processus est répété sous forme de cycle jusqu’à ce que l’utilisateur final du produit soit satisfait.

Le projet est alors itératif avec un avancement étape par étape. On avance avec son client.

Les 4 idées fortes de l'approche/méthode agile

Reprenons ensemble les quatre idées fortes qui font le succès de l'approche ou méthode agile :

  • Des cycles courts. Le projet dans son intégralité est découpé en blocs, puis hiérarchisé. On construit alors le projet au fur et à mesure.
  • Un retour client permanent. Un découpage intelligent permet de livrer des morceaux du projet pour récupérer les retours des utilisateurs finaux.
  • Créer de la valeur. Il ne faut pas oublier que l’objectif ultime d’un projet est de créer un produit ou un service qui aura suffisamment de valeur pour l’utilisateur final.
  • Un esprit collaboratif. Cette gestion de projet permet de co-construire chaque étape, en responsabilisant l’ensemble de l’équipe.

Ces quatre idées permettent à coup sûr de garantir la satisfaction du client en ayant, au bout du tunnel, un projet conforme à ses attentes et à celles des utilisateurs finaux.

Le manifeste agile : boussole du projet

Lorsque l’on parle d'approche agile, on entend souvent beaucoup les mêmes remarques :

“Sur un projet agile, il n’y a pas de spécifications, de plan, de processus, d’outils, et même pas de contrat”.

Non. Méthode agile n’est pas synonyme d’improvisation. C’est parce que tout est écrit et décidé conjointement qu’une approche comme celle-ci fonctionne.

“Sur un projet agile, le client change d’avis tout le temps et on tourne en rond à faire et défaire des choses”.

Non plus. La vision et la priorisation des tâches peuvent effectivement évoluer ; c’est le principe. En revanche, lorsque les sprints - période de développement, démarrent, on ne peut pas revenir sur les fonctionnalités en cours de développement.

L’approche agile regroupe 12 principes qui permettent de garder le cap, tout au long du projet. Quelques points abordés :

  • Notre plus haute priorité : satisfaire le client en livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée.
  • Les utilisateurs ou leurs représentants et les développeurs doivent travailler ensemble quotidiennement tout au long du projet.
  • La simplicité - c’est-à-dire l’art de minimiser la quantité de travail inutile, est essentielle.
  • A intervalles réguliers, l’équipe réfléchit aux moyens de devenir plus efficace, puis règle et modifie son comportement en conséquence.

Cet extrait nous permet de comprendre plusieurs choses. La première ; satisfaire les utilisateurs finaux en leur proposant le produit qui répondra le mieux à leurs besoins.

Deuxièmement, l’importance d’une bonne communication, transparente, au sein de l’équipe.

Enfin, cette méthodologie se construit au fur et à mesure de l’avancement du projet. Il n’y pas de science exacte et chaque projet est différent. Chacun devra trouver ses marques.

4 temps forts pour un découpage optimal du projet

La mise en place d’une approche agile pourrait faire l’objet d’un nouvel article à lui seul.

Pour commencer, regardons brièvement quels sont les quatre temps forts essentiels pour une gestion de projet performante.

    • Planification du sprint

Un sprint est une itération. Cette itération correspond à une étape du projet. La planification est extrêmement importante puisqu’elle va déterminer les éléments prioritaires à réaliser au cours du sprint.

Cette planification est faite grâce à un backlog (une forme de cahier des charges) où toutes les fonctionnalités et exigences du client sont listées. Le but du jeu est donc de les prioriser pour les embarquer (ou non) dans le prochain sprint.

    • Revue du sprint

Ce rendez-vous a lieu à la fin du sprint. L’équipe de développement est alors en mesure de montrer ce qui a été réalisé et développé. C’est à ce moment-là que l’on recueille les retours des utilisateurs finaux.

La présentation se fait généralement sous forme de showcase - démo produit.

    • Rétrospective du sprint

La rétrospective du sprint permet de discuter des points d’amélioration pour les prochains sprints. On fait alors le bilan de ce qui a fonctionné ou non lors d’un sprint de développement. Cette démarche d’amélioration est continue.

Des outils comme Trello permettent d’avoir une vision globale de ce qui a été prévu, des retards pris sur le sprint et des points de blocage.

    • Daily review - mêlée quotidienne

Le Daily est un point d’équipe quotidien en début de matinée. Ce rendez-vous est très court et permet à chacun de répondre à ces trois questions :
- Ce que j’ai réussi à faire hier ?
- Ce que je prévois de faire aujourd’hui ?
- Quels sont mes points de blocage ?

Chacun sait alors sur quoi l’équipe travaille. C’est un moment de partage qui lance une nouvelle journée de travail ! L’esprit collaboratif est, une fois de plus, présent grâce à la méthode agile.

L'article vous plait ? Partagez-le sur les réseaux !

Conclusion :

Cette méthode agile, nous l’appliquons désormais sur l’ensemble de nos projets Web. Cette approche est une promesse que nous faisons à nos clients en leur garantissant un résultat qui réponde à leurs attentes et à celles de leurs utilisateurs finaux.

Partagez notre article si vous adhérez à cette méthode de gestion de projet, et suivez nos prochains articles Web & Marketing pour en apprendre davantage sur le monde du Web !

Vous avez un projet à nous confier ? Contactez notre agence et parlons-en autour d'un café !

 

Un article réalisé en collaboration avec Alexis Minchella - Auteur & Content Marketing.

Logo In-sphere gris

Article rédigé par l'agence In-sphere

Catégories

Abonnez-vous à notre blog !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre blog webmarketing et recevoir une notification des nouveaux articles par email.

Partagez sur vos réseaux

Laisser un commentaire